LES SERIES DE LA TELOCHE

TF1

TF1

TF1 (abréviation de Télévision Française 1) est la première et la plus ancienne chaîne de télévision généraliste nationale française, aujourd'hui privée.

Son actionnaire principal est le groupe Bouygues. Le PDG de TF1 est Nonce Paolini depuis mai 2007.
TF1 est la première chaîne européenne en terme d'audiences et de masse salariale devant la B.B.C. et le groupe audiovisuel français Canal +.

 

Unique chaîne de télévision en France pendant 28 ans, la première chaîne a souvent changé de dénomination au cours de sa longue histoire : Radiovision-PTT, puis Radiodiffusion Nationale Télévision avant-guerre, Paris-Télévision pendant l'occupation allemande, Télévision française dès 1944, R.D.F. Télévision française en 1945, R.T.F. Télévision en 1949, première chaîne de la R.T.F. (suite à la création de la deuxième chaîne en 1963), première chaîne de l'O.R.T.F. en 1964 et enfin Télévision Française 1 à l'éclatement de l'Office en 1975, privatisée en 1987.

 

A la suite de la création d'une deuxième chaîne de télévision par la R.T.F. le 21 décembre 1963, l'ancienne chaîne de télévision unique devient simplement la première chaîne (tandis que la deuxième chaîne va chercher à séduire des téléspectateurs pour qu'ils s'équipent en récepteurs et antennes compatibles pour son nouveau réseau UHF en couleur dès 1967).

 

La R.T.F. est remplacée le 27 juin 1964 par l'Office de radiodiffusion télévision française (O.R.T.F.) dont le statut gagne en autonomie en n'étant plus placée que sous la tutelle du ministère de l'information afin de contrôler le respect de ses obligations de service public.

 

Parmi les émissions emblématiques de TF1, citons La séquence du téléspectateur, l'increvable Intervilles, suivi en 1965, de Jeux sans frontières sur une idée du Général de Gaulle.

La première représentation d'Au Théâtre ce soir eut lieu le 28 août 1966 et dura jusqu'en 1988.

N'oublions pas Droit de réponse, 7/7, Croque-Vacances, Cocoboy, 30 millions d'amis, Téléfoot...

 

Côté séries, c'est sur TF1 que l'on a pu suivre Dallas, Côte ouest, Commissaire Moulin, Navarro, Une femme d'honneur, Arnold et Willy...
Personne n'a oublié Casimir et L'île aux enfants.

 

Le 1er octobre 1968, la première chaîne ouvre ses écrans à la publicité « de marque ».
Dans la nuit du 21 juillet 1969, des millions de téléspectateurs français assistent en direct aux premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, commentés par Jean-Pierre Chapel.

 

En janvier 1970, les deux chaînes de l'O.R.T.F. sont dotées de directions distinctes. Les actualités régionales sont proposées simultanément sur la première et la deuxième chaîne en couleur dès le mois d'avril.

TF1

La société nationale de programmes de télévision Télévision française 1, abrégée en TF1, naît le 1er janvier 1975, date effective d'application de la loi de réforme de l'audiovisuel qui supprime l'O.R.T.F.
Trois sociétés nationales de programmes de télévision  sont créés : Télévision Française 1 (TF1), Antenne 2 (A2) et France Régions 3 (FR3).

 

Le 6 janvier 1975, la première chaîne change d'habillage et de nom pour devenir TF1 et commence ses programmes.

Le soir même, une grande émission animée par Georges de Caunes présente aux téléspectateurs tous les nouveaux rendez-vous et nouveaux visages de la chaîne qui se veut populaire et familiale.

 

Jacques Martin propose chaque dimanche midi une émission satirique qui va connaître un immense succès, Le Petit Rapporteur.
Les autres mi-journées de la chaîne sont occupés jusqu'en 1981 par Midi Première, l'émission de variété populaire de Danièle Gilbert qui vient chaque midi à la rencontre des français et qui reste célèbre pour ses "aléas du direct".

 

TF1 Actualités capte la plus importante part d'audience des journaux télévisés grâce au journal de 20 heures de Roger Gicquel, au ton très personnel et éditorialisé, et au journal de 13 heures d'Yves Mourousi qui est le premier à proposer, au moins, un direct en extérieur par semaine, et qui marie le sérieux de l'information et un ton léger caractérisé par son fameux "Bonjour !" peu cérémonieux.

 

Le programme de TF1 est diffusé en couleur sur FR3 à midi et l'après-midi jusqu'au démarrage de ses propres émissions à 18h à partir du 1er septembre 1975.

 

Le 20 décembre, en ouverture du journal télévisé TF1 Actualités, Jean-Claude Bourret annonce le passage de la chaîne à la couleur pour le 1er janvier 1976, soit neuf ans après Antenne 2.

TF1

Dès 1983, son audience place TF1 derrière Antenne 2 tant pour les programmes de divertissement que pour l'information.
Le 14 juillet 1983, Hervé Bourges est nommé président de TF1 avec pour mission de redresser la situation de la chaîne.

 

Il recrute Marie-France Brière en 1984 comme directrice des programmes qui met à l'antenne chaque vendredi une grande émission de divertissement populaire animée par Patrick Sabatier (Porte Bonheur, Le Jeu de la vérité), attirant également Patrick Sébastien (Carnaval) et Stéphane Collaro qui lance Cocoricocoboy en access prime-time.

 

Une attention particulière est portée aux ados pour qui sont créés H.I.P. H.O.P. en 1984 ou le mini-journal de Patrice Drevet en 1985.

La même année, l'information de La Une redevient leader avec le duo Yves Mourousi / Marie-Laure Augry aux commandes du journal de 13 heures et Claude Sérillon, Bruno Masure puis Marie-France Cubadda au journal de 20 heures.

 

En juin 1986, Jacques Chirac, premier ministre dans le cadre de la première cohabitation, propose la privatisation d'une des trois chaînes publiques de télévision. Après avoir initialement porté son choix sur FR3, choix rendu impossible à cause de la structure régionale de la chaîne, puis sur Antenne 2 qui était, à l'époque, la première chaîne en termes d'audience et d'image, le gouvernement choisit finalement la première chaîne publique TF1, jugée « ringarde », mais en redressement depuis l'arrivée d'Hervé Bourges.

TF1

Suite au rachat de la chaîne, Francis Bouygues en devient président et Patrick Le Lay vice-président, et les deux hommes s'engagent par écrit à respecter la qualité des programmes, avec un cahier des charges ambitieux. Mais les salariés de la chaîne subissent ce changement de statut de leur employeur avec suspicion : nombre de journalistes et la plupart des animateurs-vedettes de TF1 (Patrick Sabatier, Patrick Sébastien, Stéphane Collaro, Marie-France Cubadda) partent sur la Cinq à la rentrée 1987.

 

A commencer par Patrick Sabatier, ils reviennent tous quelques mois plus tard, confortant l'hégémonie de la chaîne.

 

 

En 1988, Francis Bouygues confie la présidence de TF1 à Patrick Le Lay.

La chaîne change d'habillage en juillet 1989 et le changement s'est officiellement terminé le 2 février 1990 pour les 15 ans de la chaîne, en adoptant un logo rectangulaire reprenant les trois couleurs nationales pour s'affirmer comme LA Télévision française.

 




0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres