LES SERIES DE LA TELOCHE

SPECTREMAN

 

titre original : スペクトルマン (Supekutoruman)

 

genre : science-fiction

 

nombre d'épisodes : 

63

2 saisons

 

durée de l'épisode : 26 min

 

date et lieu de naissance de la série :

le 2 janvier 1971 sur Fuji TV au Japon

le 6 juillet 1982 sur Antenne 2 en France

 

l'histoire : Un gentil robot combat la pollution générée par les humains.

LES PERSONNAGES

GEORGES / SPECTREMAN (Tetsuo Narikawa)

Déguisé en être humain (Jôji Gamo), Spectreman demande sa transformation à l'Etoile Nébuleuse.
Il Dit «Ryokai" (了解 - Japonais pour «Roger»), ou «Prêt» dans la version US, il lève la main droite vers l'étoile nébuleuse, qui tire un faisceau, le transformant en Spectreman, un cyborg doté d'une cuirasse en or et cuivre , avec un casque intégral. Il peut augmenter sa taille à volonté.
Parmi ses armes, citons:
Spectre-Flash - un faisceau d'énergie qu'il tire de ses mains ou les poignets (en fonction de la pose, il joue avec ses mains).

Spectre-Blades - d'une netteté incroyable des lames qui jaillissent de l'avant-bras.

Spectre-Sword & Shield - Epée et bouclier envoyé depuis l'Etoile Nébuleuse.

Spectre-Gun - Un pistolet énorme envoyé à Spectreman depuis l'Etoile Nébuleuse.

Alors que Spectreman est pratiquement invincible, il peut toujours être endommagé.

 

Tetsuo Narikawa est expert en judo et en karaté. C'est lui qui fonde d'ailleurs la Ligue Internationale japonaise de Karate.
Après "Spectreman", Tetsuo fait des apparitions dans d'autres séries telles que "Kamen Rider", "Ultraman" et bien d'autres, avant d'abandonner la télévision pour se consacrer au sport, dès 1983.
Testuo  décède le 1er janvier 2010 à l'âge de 65 ans.

 

KURATA (Tōru Ōhira)

Le chef de la brigade anti-pollution, un groupe géré par le gouvernement appelé G-Men, et pour lequel travaille Georges. Ce groupe étudie les phénomènes de pollution.
Kurata homme de caractère, présent pour l'arrivée de George mais aussi pour le départ de Spectreman après la défaite du Dr Gori.

 

Toru Ohira est avant tout acteur de doublage : "One piece", les versions japonaises des Walt Disney, "Star Wars", "Superman", "Mission impossible" (le film), et il est la voix de  Homer Simpson, version nippone.

 

DOCTEUR GORI (Takanobu Toya)

  

Homme-singe banni de la paisible planète simienne E.
Ce savant fou et son assistant Karas, recherche une nouvelle planète.
En arrrivant sur Terre, Gori est subjugué par la beauté du Japon, mais il est consterné par une mauvaise utilisation de ses habitants de son environnement, ce qui conduit à une grave pollution. L'humanité doit être rapidement conquise, donc Gori complote pour utiliser la pollution pour créer d'horribles monstres géants déchaînés.
Vaincu, il doit faire face à Spectreman. Alors que ce dernier tente de le convaincre que son intelligence remarquable doit être mise au service du bien plutôt que d'être utilisés pour la destruction et la tyrannie, Gori finalement se suicide, après avoir répondu qu'il préférait mourir que de se voir refuser sa suprématie sur les Terriens.

 

Sous son vrai visage, Takanobu Toya, a joué dans "Godzilla contre Mecanik Monster" (1974).

 

KARAS (Koji Uenishi)


L'asssitant brutal et très con du Docteur Gori. Lui aussi est un homme-singe.

 

GROS PLAN

Le personnage de Spectreman était un militant écologiste avant l’heure. La série apparaît aujourd'hui très désuète, notamment en raison de trucages qui ont assez mal vieilli, mais elle conserve néanmoins un charme indéniable ; et Spectreman fut le premier d’une longue suite de héros japonais combattant le mal qui ont animé l'enfance de plusieurs générations : San Ku Kaï, X-Or, Bioman, et plus tard les Power Rangers américains.

 

La planète de Spectreman s'appelle Nebula 71 dans la VO, 71 étant l'année de production. Dans la VF, elle devient Nebula 79, d'après l'année du doublage francophone.

 
Spectreman devait être diffusé en France à partir du 14 septembre 1979, avant d'être déprogrammé au profit de San Ku Kaï.

 

Sur les 37 épisodes répertoriés dans leur version française, seules les deux parties de Satan Arrive n'ont jamais été diffusés à la télévision, mais éditées en VHS.


La version diffusée en France est en réalité un remontage américain expurgé et raccourci, excluant un certain nombre de scènes jugées trop violentes ou sanglantes pour le public US.

 

Seulement 35 épisodes ont été diffusés dans Récré A2.

 

Un certain nombre de cassettes VHS furent éditées en France avant la diffusion télévisée en 1982, ainsi que des bandes-dessinées, des verres à moutarde et le 45 tours du générique.

 

Spectreman a rencontré un très grand succès au Japon et aux Etats-Unis.
Ce fut la première série du genre tokusatsu à être diffusée chez nous. Après son passage dans Récré A2, elle ne fut jamais rediffusée et n'a jamais été éditée en DVD.

la réalisation : plutôt classique et qui accuse le poids des années.

 

le décor : Tokyo et ses environs, mais très loin de l'image carte postale.

 

le générique :

"La planète Terre...
La ville Tokyo...
Comme toutes les villes à la surface du globe, Tokyo est en train de perdre la bataille contre ses deux ennemis les plus mortels : la dégradation de la nature et la pollution.
En dépit des efforts désespérés de toutes les nations, l'air, la mer, les continents, perdent de plus en plus leur capacité à entretenir toute forme de vie... Quel est leur dernier recours ? SPECTREMAN !"

C'est par cette accroche, récitée par Jean-Claude Michel, que débute chaque épisode.

 

Adapté par Jean-Pierre Jaubert d'après le thème américain écrit et composé par Jerry Winn, Gregory Sill et Bod Todd, il fut interprété par Marc Pascal, puis par Richard Dewitte.

 

le doublage : ça va.



25/01/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres