LES SERIES DE LA TELOCHE

L'INSTIT


genre : comédie dramatique

 

nombre d'épisodes : 46

9 saisons

 

durée de l'épisode : 1h30

 

date et lieu de naissance de la série :

le 17 février 1993 sur France 2

 

l'histoire : au gré de ses déplacements, un instit' au grand coeur règle les problèmes auxquels se trouvent confrontés ses élèves.

 

LES PERSONNAGES


VICTOR NOVAK (Gérard Klein)

Ancien juge pour enfants, il parcourt la France à bord de sa grosse moto, à la recherche de sa femme qui l'a abandonné en emmenant leur fille. Il se trouve, à chaque fois, confronté à un problème débouchant sur un sujet de société : illestrisme, enfants battus, chômage, immigration clandestine, sérpositivité, refus de scolarisation, homoparentalité, racisme... etc...
Novak met son grain de sel, se mêle de ce qui ne le regarde pas, et règle le problème avant de repartir, tel un cow-boy solitaire.

 

Gérard Klein est né à Romilly-sur-Seine le 29 octobre 1942.
Animateur radio, producteur et présentateur de magazines documentaire, il est nommé, en 1983, au César du meilleur second rôle masculin pour sa prestation dans "La Passante du Sans-Souci". Pourtant en 1990, il en vient  à envisager de vendre tous ses biens pour se retirer dans une ferme en Auvergne. "L'instit" lui permet à l'époque de garder tous ses biens, et même d'en acheter d'autres.
Parallèlement à la diffusion des premières saisons de "L'instit", Gérard anime une émission éducative pour enfants, "Va savoir", créée sur "La Cinquième", dans laquelle il emmène un groupe d'enfants dans un autocar jaune visiter les savoir-faire artisanaux de la France rurale.
Depuis 2010, il parcourt tous les états américains dans le cadre de son émission "L'Amérique dans tous ses états", diffusée sur les chaînes Voyage et TV5 Monde.
Gérard vit actuellement dans les Yvelines.
Il a été nommé au grade de chevalier de la Légion d'honneur en janvier 2007. 
Il est, par ailleurs, chevalier du Mérite agricole.
Gérard a été aubergiste et éleveur d'une cinquantaine de vaches à Blesle, en Haute-Loire.

 

GROS PLAN

 

La série a été créée par Pierre Grimblat et Didier Cohen, sur une idée de François Mitterrand, qui souhaitait transmettre des valeurs civiques par l'intermédiaire d'une fiction.

 

La série présente sous un jour favorable l'enseignement défendu et mis en œuvre par son héros : « Aucun de mes élèves n'est en échec scolaire. Il est important qu'ils puissent tous apprendre à apprendre, et mon enseignement doit leur profiter à tous, sans exception. » (Saison 1 - épisode 2).

 

Une déclinaison de la série en romans a été publiée dans la collection Bibliothèque verte.

 

L'instit aura été confronté aux problèmes de 55 enfants parmi lesquels :

Robinson Stévenin (Concerto pour Guillaume),

Laura Martel (Une seconde chance),

Clément Chébli (L'enfant dans les arbres),

Jim Redler (Menteur),

Enguerran Demeulenaere (Juliette et Roméo),

Romain Legrand et Julian Gutiérrez (Touche pas à mon école),

Stanislas Crevillen (Entre chien et loup),

Mehdi Ortelsberg (Juliette et Roméo),

 

La série a été récompensée trois fois du Sept d'or du meilleur comédien pour Gérard Klein. Ce dernier, en février 1995, reçut des mains de François Bayrou les palmes académiques pour son rôle.

 

Comme toute série à succès, L'instit s'est payé le luxe d'avoir des guest-stars, le temps d'un épisode :
Benoît Magimel (Le crime de Valentin), Isabelle Nanty (Concerto pour Guillaume), Florence Klein (Ting Ting), Rochelle Redfield (Carnet de voyage : Terre d'avenir), Anthony Dupray (La Passion selon Paulo), Jean-François Dérec (Le Crime de Valentin), Jeanne Mas (Privé d'école).

 

La réalisation : vivante, confiée à chaque fois à un réalisateur différent.

 

Les décors : beaucoup d'extérieurs, parfois somptueux, pratiquement pas de studios. La série s'expatriera en Suisse, au Québec, en Guyane et en Tunisie.

 

Le générique : pas génial.

 

 



16/12/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres