LES SERIES DE LA TELOCHE

LE MANEGE ENCHANTE

genre : animation

 

nombre d'épisodes : 750
(dont 15 en noir et blanc)
4 saisons

durée de l'épisode : 5 min.

 

date et lieu de naissance de la série :
le 5 octobre 1963 sur la première chaîne de l'ORTF

 

l'histoire : les aventures de Margotte, une petite fille qui se retrouve, grâce à Zébulon, dans un univers parallèle peuplé de personnages fantastiques,  qui deviennent ses amis.

 

LES PERSONNAGES

 

MARGOTTE
sans-titre.png
Petite fille adorable et pleine de ressources, loyale, tolérante,
douce, sage et généreuse. Elle est la meilleure amie de Pollux.
C'est grâce à Zébulon qu'elle peut l'accompagner, par magie, au pays du Bois Joli.

 

ZEBULON
V15Z80.gif
Personnage dynamique, monté sur ressort.

Grâce à sa formule magique « Tournicoti tournicoton », il se transmute au pays du Bois Joli, où vivent tous ses amis.

 

AMBROISE
ZGXcKvijcpi74PJJFJEr.jpg
Un escargot savant et collectionneur. Il est secrètement amoureux d'Azalée.


AZALEE
le-manege-enchante-aglaee.jpg
Une vache à pois roses et au caractère de diva exubérante.


FLAPPY
Un lapin sympathique et narcoleptique. Il adore jouer de la guitare.

 

POLLUX
Pollux-et-Margotte.jpg
Un chien à la grosse fourrure soyeuse et au caractère bien trempé, dont les deux passions dans la vie sont les sucreries et sa meilleure amie Margotte. Il parle avec un fort accent anglais.

 

PERE PIVOINE

ManegeEnchante08.jpg
Mécanicien du Manège enchanté.


BONHOMME JOUVENCE 
Un jardinier commençant toutes ses phrases par « Hep Hep Hep ».

 

GROS PLAN

th.png
 

Serge Danot, le créateur du manège enchanté, travaille au départ dans une agence de publicité appelée La Comète. Il connaît déjà le monde de l'animation et prépare durant trois ans la maquette d'un court-métrage d'animation.
Après avoir rencontré en 1963, Claude Réfabert (directeur des usines Clodrey) au Salon du jouet, qui deviendra son mécène, Danot propose son projet à l'ORTF. Le projet est accepté, mais la télévision ne peut prendre en charge toute la production.
Réfabert finance alors la création de la société DANOT (Distribution Animation Nouvelle Organisation Technique). Danot emploie et s'associe avec ses anciens collègues et amis de La Comète.
Jean-François Corneille et Raphaël Estève élaborent les décors. Ivor Wood, et Enrique Nicamor animent les petites poupées image par image. L'écrivain Aline Lafargue écrit plus de 200 scénarios, sur les 500 épisodes tournés.

Après sa suppression en 1967, une seconde série de 100 épisodes est diffusée en 1971.
Une autre saison de 350 épisodes en 1989, produite cette fois par AB Productions pour le compte de TF1. Cependant, seuls deux épisodes de cette nouvelle série sont diffusés à partir du sur TF1, le reste sera diffusé dès sur La Cinq.
Une ultime saison en images de synthèse de 52 épisodes a été diffusée à partir de septembre 2006 sur Playhouse Disney France, le sur M6, puis le 11 mai 2015 dans Zouzous sur France 5. Mais elle n'atteindra jamais le charme de l'original.

 

Pollux n'est apparu qu'au septième épisode de la série, volant la vedette aux autres personnages. Son accent anglais lui vient de son créateur, l'animateur britannique Ivor Wood. Pollux est devenu par la suite le personnage emblématique de la série alors que Serge Danot n'en voulait pas.

Pollux n'est pas le seul personnage à avoir un accent particulier. Dans la version française des années 1960, chaque personnage parle avec un accent typique d'une des principales régions linguistiques de la France.

 

Le Manège enchanté, traduit en une trentaine de langues, a connu un succès considérable dans de nombreux pays : l'émission a ainsi été adaptée en anglais et diffusée par la BBC entre octobre 1965 et janvier 1978, sous le titre The Magic Roundabout.

Au total, 98 chaînes de télévision ont diffusé la série hexagonale, des États-Unis à l'Iran, en passant par le Japon.

 

la réalisation : plutôt correcte, on s'adresse aux jeunes enfants.

 

les décors : l'esplanade où est installé le Manège Enchanté et le Bois Joli.

 

 

 

le générique :

coloré et avec du mouvement. Musique entraînante et distrayante, composée par Alain Legrand.

 

le doublage : bon.

Pollux a succesivement la voix de Jacques Bodoin, Bernard Haller, Lebrun et Christian Riehl.
C'est Micheline Dax qui double Azalée. 

 



22/08/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres